Ingénieur validation – Ludovic

Ludovic validation engineer
24/08/2022

Consultant chez ALTEN depuis 2019, Ludovic nous décrit la mission d’ingénieur validation dans le milieu des sciences de la vie.

Je m’appelle Ludovic Hergot, j’ai 33 ans. Je suis chimiste de formation (master en chimie à l’UMons). J’ai commencé ma carrière comme chercheur et assistant à l’université de Mons. Voulant sortir du cadre académique, j’ai entamé une formation en Validation/Qualification au Céfochim à Seneffe. À la fin de cette formation, j’ai réalisé mon stage de fin de formation chez ALTEN, en travaillant sur un projet pour un grand fabricant de médicaments. J’ai par la suite été embauché en CDI chez ALTEN. Après deux missions comme Coordinateur Validation et une comme project manager pour le même client, je suis actuellement Ingénieur Validation pour un autre client fabricant de médicaments.

Que signifie être un “ingénieur validation » en Sciences de la vie ?

L’Ingénieur Validation est en charge des projets de Validation au sein des industries Life Sciences (Sciences de la vie). La validation consiste à vérifier et à prouver, par l’intermédiaire de tests, que les process et équipements sont bien conformes aux attentes de l’entreprise et aux requis Good Manufacturing Practices (= Bonnes Pratiques de Fabrication). Pour cela, l’Ingénieur Validation doit participer à l’élaboration de la stratégie de Validation, l’écriture des protocoles et rapport, ainsi que l’organisation et le suivi des exécutions sur le terrain.

C’est un job assez complet !

Quelles sont les compétences requises pour ce job ?

En soit, il n’y a pas de connaissances techniques particulières requises. Un esprit scientifique et critique est très important. Des connaissances des GMP sont bien entendu requises, comme pour tous jobs dans le Pharmaceutique.

Une bonne organisation, une connaissance de l’anglais et une facilité rédactionnelle sont de gros atouts.

Chaque société possède ses propres procédures de validation écrites sur bases des GMP. Il est donc facile d’apprendre un nouveau domaine de la validation et de s’adapter d’une entreprise à une autre.

À quoi ressemble une journée dans la vie d’un ingénieur validation ?

Les journées se ressemblent sans être identiques, c’est ce qui intéressant dans ce boulot.

Un jour nous travaillons sur le développement d’un nouveau process avec une nouvelle stratégie de Validation, le lendemain nous devons réfléchir à comment qualifier un nouvel équipement que nous allons recevoir. Entre tout ça, nous avons les projets où des validations « classiques » ont lieu ainsi que les process de routine que l’on appelle « validation » ou « requalification périodique ».

Tous ces domaines sont différents de part leur scope mais le contenu est sensiblement identique : écriture de la stratégie de validation, écriture des protocoles, exécution et écriture des rapports… une constance dans la variabilité !

Qu’est-ce que tu apprécies dans ton travail ?

En ce qui concerne le métier de consultant de manière globale, j’apprécie le fait d’être indépendant des sociétés dans lesquelles je suis placé, ainsi que l’avantage de pouvoir bouger facilement afin d’apprendre et voir ce qui se fait dans différentes sociétés.

Pour la mission d’Ingénieur Validation, ce travail a pour avantage de mêler à la fois de l’assurance Qualité et du process. En validant un process ou un équipement, nous apprenons comment fonctionne celui-ci et pouvons donc comprendre le mieux possible la fabrication du médicament/vaccin.

Comment développes-tu tes compétences et expériences chez ALTEN ?

Mes compétences et expériences sont développées à différents niveaux. D’une part grâce à ce que je peux apprendre lors de mes différentes missions, d’autre part via l’intermédiaire des formations, workshop, Knowledge Sharing Session, … proposés par ALTEN.

Qu’est-ce que tu aimes en travaillant chez ALTEN ?

La variété des missions proposées, l’écoute des consultants et la possibilité d’évolution sont des atouts. Et petit plus : bien que le nombre de consultants augmente constamment, la société garde son esprit familial.

Comment vois-tu ta carrière évoluer ?

En parallèle de mes missions actuelles en Validation équipement et cleaning, ainsi qu’en project management, j’occupe également le poste de site leader chez mon client. J’aimerais développer mes connaissances en process (validation et gestion de projet) et continuer de m’impliquer davantage au sein d’ALTEN (par exemple en support à la Direction Technique)

Selon toi, pourquoi les candidats devraient postuler le poste d’Ingénieur Validation ?

Le poste d’Ingénieur Validation à l’avantage d’avoir une base commune peu importe le projet (écriture de protocole, de stratégie, …). De plus, on ne fait jamais la même chose : en fonction du process, équipement et même en fonction de l’unité dans laquelle on se trouve, les validations/qualifications sont très variées.

Enfin la demande est plus que croissante dans le domaine de la validation, et ce dans toutes les sociétés pharmaceutiques. Il est donc important d’avoir de nouveaux profils qui permettent d’avoir un regard neuf sur les missions.

 

> > > La mission d’ingénieur en validation vous intéresse ? Cliquez ici pour en savoir plus !

> > > Découvrez l’interview de Emmanuel, ingénieur validation chez ALTEN.

Share

Vous aimerez peut-être aussi